8.04.2015

The Book of Ivy - Amy Engel

Date de parution: 5 Mars 2015.
Edition:Lumen.
Prix: 15 €
Pages: 342
VF

Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir un pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.

J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.



Le livre débute sur le mariage non consenti d'Ivy et Bishop. On y découvre alors quelques traditions fondamentales de cette nouvelle société, mais surtout le contexte post-apocalyptique dans lequel nous allons être plongé durant ses 342 pages. Deux camps et donc des idées politiques s'opposent, cependant le parti au pouvoir à décider d'instaurer quelques règles pour maintenir la paix qui est fragile. C'est pour cela que les mariages arrangés ont vu le jour, car comme nous le dit une citation appartenant au livre "Tuer son ennemi, c'est une chose, mais s'il a le visage de votre, et s'il faut abattre ensuite votre propre petit-fils, alors c'est une tout autre histoire."

L'histoire nous met aussi, face à certains aspects psychologiques, qui je dois le dire, est très percutant. La manipulation est très présente et surtout celle des sentiments, mais c'est étonnement la famille d'Ivy qui utilise cette méthode avec force. En effet, j'ai été assez étonné par ce côté, j'ai apprécié le fait que sa famille soit différente de toutes celles que l'on a déjà pu rencontrer dans d'autres dystopies, qu'ils tiennent qu'à leur propre objectif et utilisent un membre des leurs pour l'atteindre sans se soucier de la personne, qui ne sont même pas capable de lui attribuer un au revoir digne de ce nom, alors qu'ils sont censés tenir à elle un minimum, ils auraient dû éprouver une sorte de chagrin, mais ce fut tout le contraire, ils pensaient encore à leur plan et comment ils allaient pouvoir le faire avancer après ses événements inattendu.

Soyons d'accord tout de suite. Callie est une garce. Rien d'autre à dire à son sujet. Son père, quant à lui, si on peut lui attribuer ce titre, je parlerais plutôt d'un géniteur doué pour la manipulation et influencer ses enfants en feignant l'affection. Je l'ai trouvé assez égoïste, car sous ses bons airs se cache la motivation de se venger et non du confort et du bon vivre de la communauté, il dit vouloir arrêter les injustices, mais n'aide même pas les plus démunis par lui-même.

Ivy est complètement dévoué pour la cause de sa famille, au début, elle ne doute pas une seconde de l'instruction qu'elle a reçu. C'est une jeune fille tourmentée entre l'amour de sa famille, qu'elle ne veut pas décevoir et les sentiments qu'elle commence à développer pour Bishop. Ce que j'ai apprécié chez elle, c'est surtout sa spontanéité qui fait que l'on ne s'attend pas toujours à ses réactions, elle réussit à rester elle-même.

J'ai été surprise par Bishop, je m'attendais à le détester, qu'il soit différent niveau comportemental, qu'il soit réticent, qu'il aurait reçu un enseignement qui ne lui aurait pas permis de détenir son entière libre arbitre, qu'il aurait forcément défendu la cause pour laquelle son père se bat. En réalité, c'est un personnage assez complexe et observateur qu'on apprend à connaître au fur et à mesure mit qui garde un côté assez mystérieux.

Dans la première partie du roman, rien 'est très surprenant, c'est assez attendu, mais c'est aussi le moment où l'on plante le décor où on en apprend plus sur ce nouveau monde et sur la survie qu'ils mènent. Typique dystopique.

L'écriture est très fluide, l'histoire captivante, le suspens constant et la fin mystérieuse. Dès les derniers mots lus, on veut connaitre la suite -malheureusement le tome 2 ne sort quand novembre 2015 aux USA, donc la VF ce n'est pas pour tout de suite... Je pourrais le lire en anglais, mais la couverture... bof...- L'auteur a un réelle talent et je suis heureuse qu'elle le fasse partager de cette manière, qu'elle est créée une histoire passionnante auquel on devient -malheureusement- trop vite accro. Cependant, je n'ai pas ressenti ce petit truc qui fait que c'est un coup de cœur (peut-être pour la 2ème tome), mais il est excellent !

On y aborde des sujets importants, ce que j'aime retrouver, cela nous permet de réfléchir et de participer. En effet, on parle de peine de mort, mais aussi des sujets d'actualité telle que la liberté et la question de la femme dans la société.


Dîtes moi ce que vous en avez penser et bonnes lectures à vous.

xxx

2 commentaires:

  1. Ce livre me fait super envie depuis sa sortie ..
    J'ai hâte de pouvoir me le procurer !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup apprécié cette saga, elle a, selon moi, tout pour plaire ! *_*

    RépondreSupprimer