7.17.2016

❀ Le choix - Paul J. McAuley ❀



“Vous pourriez avoir de gros ennuis en vous adressant aux mauvaises personnes. Ou même aux bonnes, d'ailleurs. Réfléchis-y.”


                           


Ils sont amis depuis toujours, ils ont seize ans ou presque. Damian vit et travaille avec son père, éleveur de crevettes et cogneur d'enfants. Lucas s'occupe de sa mère, ancienne passionaria d'un mouvement écologiste radical clouée au lit par la maladie dans la caravane familiale. Le monde est en proie à un bouleversement écologique majeur - une montée des eaux dramatique et une élévation de la température moyenne considérable. Au coeur du Norfolk noyé sous les flots et écrasé de chaleur, la rumeur se répand : un Dragon est tombé du ciel et non loin des côtes. Damian et Lucas, sur leur petit voilier entreprennent le périlleux voyage en quête du mystérieux artefact extraterrestre, avec en tête un espoir secret : décrocher la clé des étoiles..





Je tiens tout d'abord à remercier le site et les équipes Babelio, mais également les éditeurs pour cet envoi. J'étais vraiment heureuse quand j'ai découvert que j'avais été sélectionné pour l'opération Masse Critique, car, cela faisait un certain que j'essayais, mais en vain.

On va donc suivre l'histoire de deux amis, Lucas et Damian, qui vivent sur une planète où les catastrophes naturelles ont pris le dessus. Je vous passe le récit sur la montée des eaux et le fait que les humains ont décidément fait n'importe quoi sur cette terre. Une rumeur court comme quoi un "dragon" s'est écrasé, il s'agit en réalité d'un extraterrestre ayant cette apparence. La curiosité de Damian va gagner les deux amis et ils vont être amenés à naviguer sur le voilier de Lucas, à la recherche de la satisfaction de leur désir. Le récit peut être découpé en deux parties plutôt simples : l'avant et l'après dragon. 
En effet, cet extraterrestre va d'un certain point de vue, bouleversé leurs vies.

Ce récit est particulièrement court, moins de 80 pages, de plus cela change de ce que j'ai l'habitude de lire, certes cela reste du SF. Sauf que, comme pour le roman de René Barjavel, la nuit des temps, il ne m'a pas touché, mais plutôt laissé sur un goût amer. A la fin de la lecture, j'étais assez mitigé, je ne pouvais pas prendre de décision bien tranchée sur le fait d'aimer ou non l'histoire.

Une des explications peut être que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, je ne leur ai pas trouvé d'émotions, la plume de l'auteur ne m'a donc pas atteinte et mise dans tous mes états. Je pense que le fait que cela soit court à fortement joué, car ça ne m'a pas donné assez de temps pour me passionner et m'accrocher à eux.

Par ailleurs, je n'ai pas aimé le rythme. Au début, cela pouvait aller, je m'intéressais vraiment à cette découverte, à l'intrigue sur le dragon, puis ça c'est essoufflé, j'ai complètement décroché. Je me suis perdu dans la temporalité.

Pourtant, ce que je ne peux pas enlever au récit, c'est le fait qu'il aborde des sujets intéressants : l'écologie, l'amitié, les problèmes de famille et les violences que l'on peut subir, mais également les extraterrestres qui n'est pas un sujet très ouvert dans notre monde à cause de la peur que cela peut engendrer. Beaucoup d'hommes ont peur de l'inconnu, alors imaginer qu'une autre forme de vie existe au-delà de notre planète, cela peut paraître absurde. 


              Une science-fiction qui me laisse un gout amer, malheureusement.



2 commentaires:

  1. N'aimant déjà pas tellement la SF, je n'étais pas tenté mais avec ta chronique très mitigée, je vais sérieusement passer mon tour !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre et l'intrigue me semble assez étrange.. Ta chronique me fait découvrir ce roman, mais je ne pense pas que je vais le tenter ! :/ Super article ! ^^

    RépondreSupprimer