7.06.2017

❀ Outlander - Diana Gabaldon ❀



« Il semble que je ne puisse posséder ton âme sans perdre la mienne... » 

Année de parution 2014.
Edition J’ai lu 
Prix : 16 €
Pages : 844

1945. Claire, jeune infirmière, retrouve son mari Frank Randall dans un village écossais pour une seconde lune de miel - la primeère a été interrompue par la guerre. Alors qu’elle se promène dans la lande, elle découvre un ancien site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d’étranges rites. Fascinée, elle s’approche d’un grand menhir fendu... et se volatilise. Quand elle reprend conscience, elle est entourée d’hommes costumés qui se livrent bataille. Et curieusement, l’un des combattants est le sosie de son mari... A sa grand stupeur, elle comprend bientôt qu’elle est propulsée... en l’an de grâce 1743 ! Période troublée s’il en fut : l’Écosse, occupée par les Anglais, est à feu et à sang...




Je dois avouer qu’au départ, j’étais assez réticente à commencer cette lecture, la raison ? 
Le pavé que représente ce roman : un peu plus de 840 pages (et pas écrit en police 16).

Cependant, ayant eu un réel coup de cœur pour la série, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai tourné les premières pages. 

Je peux vous dire que je ne regrette pas, car je n’ai pas su m’arrêter.

Certes, mis à part la côté romance, je n’ai pas tellement l’habitude de lire de l’historique (même si j’en regard beaucoup, car j’adore l’ambiance). Par conséquent, c’est parfois bien de perturber ses petits habitudes , car ça cela vous fait découvrir de vraies pépites.

Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps. Ce premier tome fut, comme la première saison de la série, un coup de coeur (alors peut-être que oui, avoir regarder les épisodes m’a influencé), mais j’ai adoré me replonger dans l’univers et dans l’histoire de Claire.


D’ailleurs, j’ai beaucoup plus apprécié le personnage de Claire dans le roman que dans la série, certes elle a moins fort caractère que dans la série, mais elle reste forte. J’avouerais que ça m’a énormément plus de ne pas voir le prénom de Franck toutes les deux lignes, alors que dans les épisodes elle nous le rabâche toutes les 5 secondes. ON S'EN FOUT DE FRANCK, ON VEUT JAMIE !!!
Bon, c’est vrai que ça reste assez étrange qu’elle oublie vite son mari, du moins qu’elle ne le cite pas tellement, elle s’habitue même vite à sa nouvelle vie (adieu Franck, c’est trop chouette. Oui, je ne l’aime pas ^^. À cause de Jack ? Certainement).

Petite aparté qui n’a strictement rien à voir, mais la semaine dernière j’ai regardé Underworld avec mon père et que fut ma surprise de voir que l’acteur qui joue Franck/Jack y avait un rôle. Bon, ok j’ai un peu de mal avec lui, car je l’ai détesté dès que je l’ai aperçu, tu n’avais qu’à pas touché à bébé Jamie  ! Non, mais mis à part ça, je sais faire la part des choses, promis.


Parlons un peu de Jamie, le beau rouquin, qui a tout pour lui sauf le fait d’être hors de danger. Sérieusement j’ai l’impression qu’il est peu mourir à tous moment et ça me stresse. Je n’ai pas tellement envie de dire quelque chose de particulier, je vous laisse tombez sous son charme par vous-même.


Ce qui est appréciable, c’est que l’écriture n’est pas du tout « lourde », certes, je ne peux pas dire que c’est rapide à lire. L’auteur a vraiment trouvé le juste milieu, elle nous dit ce qu’il faut sans en faire des tonnes. 
Notons aussi qu’elle a doté ses personnages d’humour (et je trouve cela essentiel dans mes lectures, car on peut vite s’ennuyer si on ne ressent aucune émotion autre que l’amour qui est au cœur même d’une romance).

Le dernier point positif, c’est qu’il y a une grande richesse au niveau des personnages, qu’on arrive, certes, pas tellement à cerner. D’ailleurs, ils sont responsables d’un grand nombre de retournements de situation, on s’attend donc aux fils des pages être témoin de trahison en tous genre. Mais le côté positif avec ce grand nombre de personnes, c’est que l’on plonge encore plus dans le monde de l’auteur, on y découvre les différentes coutumes des peuples, leur traditions, leurs projets et les raisons du soulèvement. On entre dans la vie écossaise des années 1740.

En bref, cela fonctionne à 1 000% !


Une traversée de l’Écosse qu’on ne veut pas arrêter. 
Un Coup de cœur.



4 commentaires:

  1. J'avoue qu'un si gros pavé me rebute ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends totalement, après il faut le voir comme une sorte de défi et surtout lire à son rythme, ne pas hésiter à le poser pendant quelques jours pour le reprendre ensuite ! :)

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a deux ans et comme toi j'avais vraiment bien aimé, mais l'épaisseur des tomes suivants m'ont un peu empêché de continuer la saga.. on va dire que des pavés comme ça me font un peu peur ahah

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PAL et je compte bien l'y sortir cet été !
    J'aime vraiment beaucoup l'historique et la romance donc cela devrait me plaire (ou du moins, je l'espère ^^) :)
    Je n'ai pas encore commencée la série, justement pour ne pas être influencé lors de ma lecture ;)

    RépondreSupprimer